Sri Chinmoy

Sri Chinmoy courant

Biographie du Fondateur du SCMT

 

Sri Chinmoy 1931-2007

La philosophie de Sri Chinmoy

Chinmoy Kumar Ghose a fondé le Sri Chinmoy Marathon Team (SCMT) en 1977. Sa vision, son inspiration, et son encouragement ont été les forces directrices derrière son développement. Et c’est aujourd’hui la plus grande organisation d’ultra marathon au monde.

La compréhension innée de Sri Chinmoy du potentiel illimité qui réside en chacun de nous, l’a conduit à concevoir des épreuves d’endurance qui semblent pour les autres au-delà des possibilités humaines. Le principal exemple, bien sûr, est la course Self-Transcendance de 3100 miles (4988 km). Cette course sur route reste encore la plus longue certifiée existante aujourd’hui. De seulement trois coureurs au départ de la course à son inauguration en 1997, elle s’est agrandie à 15 coureurs internationaux. La course de 3100 miles a attiré l’attention et l’admiration de nombreux medias en France et dans le monde.

Sri Chinmoy lors d'un marathon
Sri Chinmoy lors d’un marathon

Mais le plus important pour Sri Chinmoy, c’est de nous inspirer à dépasser nos limites. Non seulement nos limites physiques mais aussi mentales, car c’est là que se trouve les véritables ressources nécessaires dans les courses de grand fond. Grâce à ces d’épreuves de transcendance de soi, nous réalisons nos propres capacités. Mais plus encore, nous réalisons notre capacité à aller toujours plus loin – au sens propre comme au sens figuré – et acquérons une grande confiance en nous-même, prélude à la paix intérieure. Car finalement pour le fondateur du SCMT, le sport est un merveilleux outil de découverte et de réalisation de soi.

Diversité sportive

Athlète dans la communauté spirituelle où il passa sa jeunesse, Chinmoy fut un sportif passionné. Il excella en football et volley-ball et établit les meilleurs performances de vitesse pendant durant 16 années consécutives. Ainsi, il réalisa ses meilleurs temps sur 100 m avec 11,3 secondes à l’entraînement et 11,7 secondes en compétition, pieds nus sur une piste cendrée. Pendant cette période, il fut deux fois champion de décathlon dans une communauté aussi très tournée vers les disciplines sportives.

Départ de sprint sans les starting-blocks
Départ de sprint sans les starting-blocks à l’époque

Dans les années 70 et 80, il pratiqua les longues distances de façon active. Il compléta nombre de marathons, ultra-marathons et courses plus courtes. Ainsi, il pouvait faire deux et même jusqu’à trois entraînements par jour, commençant très tôt le matin et finissant tard le soir. De même, jusqu’au début des années 2000, il joua au tennis très régulièrement malgré des problèmes de genoux.

Il concouru également sur piste aux Masters Games, incluant les Masters Games mondiaux à Puerto Rico en 1983 et les Jeux Mondiaux pour Vétérans à Miyazaki au Japon en 1993. En 1992, il réalisa 13,67 secondes aux 100 m lors d’une compétition des Sri Chinmoy Masters Games à New York, à l’âge de presque 61 ans. Mais à cause de ses douleurs récurrentes aux genoux, il commença l’haltérophilie en 1985. Progressivement, il souleva toutes sortes d’objets de plus en plus lourds. Ainsi, années après années, il réalisa plusieurs records.

Sri Chinmoy soulève des haltères
En 1998, à 67 ans, Sri Chinmoy soulève 2 fois 145 livres, soit environ 130 kg au total

Sportif dans l’âme et le corps

A sa façon, Sri Chinmoy était un formidable athlète. C’est le dévouement avec lequel il s’entraînait qui a inspiré les membres du SCMT à accroître leurs propres capacités en participant et en organisant des épreuves de course à pied. Sri Chinmoy inspira le club nouvellement formé grâce à l’intensité de son propre exemple. En effet, il totalisait 22 marathons et 5 ultra-marathons avant d’abréger sa carrière à cause de blessures.

Malgré cela, intrépide à l’âge de 54 ans, il s’orienta vers l’haltérophilie et commença rapidement à établir des étonnants records dans cette discipline. Et il défia l’impossible, jusqu’à ses derniers mois sur terre qui ne virent aucun répit dans son engagement. En août 2007, à 76 ans, Sri Chinmoy réussissait à déplacer 800 livres (360 kg) au dessus de sa tête.

Sri Chinmoy avec Martina Navratilova
Sri Chinmoy avec Martina Navratilova. On distingue en partie la plateforme à gauche de la photo.

Il eut ainsi l’occasion de rencontrer de nombreuses personnalités sportives. Comme les champions de la course à pied Jesse Owens, Emil Zátopek, Yiánnis Koúros, Carl Lewis, Paula Radcliffe… Ou comme Bill Pearl, Frank Zane et Hugo Girard dans le monde du culturisme ou de la force pure. Ou encore Monica Seles, Martina Navratilova et Mohamed Ali dans des univers différents. D’ailleurs à l’occasion de ces rencontres, Sri Chinmoy a tenu à les honorer en les soulevant à l’aide d’une plateforme. Ainsi, ayant été lui- même inspiré par ces personnalités hors du commun, il a voulu montrer son appréciation en réalisant ces performances hors-normes.

Un exemple

Une vie de service au monde de la course à pied et à l’humanité en général, a pris fin avec la disparition de Sri Chinmoy dans sa maison de New-York à l’âge de 76 ans. A travers ses propres accomplissements, tout comme la création du SCMT, ce parfait exemple du dépassement de soi a passé sa vie a démontrer de façon éclatante à quel point le sport peut être un moyen puissant pour déverrouiller le vrai potentiel de l’esprit humain.

Sri Chinmoy court un 100 m
Sri Chinmoy court un 100 m

Ainsi, Sri Chinmoy a toujours pensé qu’une vie équilibrée apporte l’harmonie et la paix intérieure. Son approche intégrale de la vie encourage l’exercice physique et le sport comme un moyen pour la transformation personnelle.

Quelques réalisations de Sri Chinmoy en course à pied :

  • 2 miles : 13 min 42 s en 1982 (14,1 km/h)
  • 5 km : 22 min 12 s en 1980 (13,5 km/h)
  • 5 miles : 38 min 11 s en 1982 (12,6 km/h)
  • 10 km : 47 min 11 s (fraction de course) en 1982 (12,7 km/h)
  • 7 miles : 51 min 18 s en 1980 (13,2 km/h)
  • Semi-marathon : 1 h 54 min 30 s en 1982 (11,1 km/h)
  •  Marathon : 3 h 55 min 07 s en 1979 (10,8 km/h)
  • 47 miles (75,64 km) : 11 h 27 min 24 s en 1980 (6,6 km/h)

Vous pouvez trouver une autre biographie sur le site officiel en France…