Les photos, fin

Voici les dernières photos du 50 et 100 km – argentiques – ce qui explique leur petit nombre et leur qualité assez médiocre. Les pellicules et les labos ne sont plus ce qu’ils étaient (à moins que ça ne soit le photographe, un peu dépassé lui aussi). Il ne me reste plus qu’à acheter un téléphone et faire comme tout le monde, j’aurais peut-être l’air moins idiot…

Message de Jules

Avec son autorisation, je publie le message que Jules Plaquevent nous a envoyé hier et que nous remercions. Merci également à Jérôme Chevrieux et Kevin Garlès pour leur témoignage !

Et un grand merci à tous de votre participation, nous sommes heureux de pouvoir contribuer à vous faire vivre une belle expérience, ce qui est pour nous aussi une très belle expérience !

Jules et son 1er 100 km !
Jules et son 1er 100 km !

« Bonjour l’équipe SCMT,

Je tenais à vous remercier personnellement pour l’organisation de la course dimanche dernier. Malgré une faible participation et des conditions météo un peu dures, vous avez su trouver de quoi nous motiver. Je tire mon chapeau à votre super équipe qui m’a permis d’aller jusqu’au bout !

Pour la petite histoire, je n’avais jamais couru de 100 km ni même de marathon avant dimanche. Ma plus longue distance parcourue était de 23 km précisément et je ne m’étais pas spécialement préparé pour cette course, ni-même n’avais acheté de nouvelles chaussures pour l’évènement.

Petit résumé :
Les 50 premiers kilomètres, bien que difficiles, furent atteins avec fierté. ‘Ce n’est qu’après avoir réalisé la moitié du chemin à parcourir que la course est lancée’ me disais-je avant la course, avec naïveté. Pour quelqu’un qui n’avait jamais couru une telle distance, je pouvais être fier de moi et rester sur cette bonne expérience de 50 km qui m’auraient sans doute servi pour la prochaine fois.

Oui mais tout cela était sans compter l’ambiance générale de la course. Sans compter ces gens, pourtant volontaires, qui faisaient de leur mieux pour nous pousser, nous coureurs, plus loin et au delà de nos limites. Donc non, j’ai refusé d’abandonner malgré une douleur très importante au genou gauche. Je me suis battu contre moi même et, la rage au ventre, j’ai continué la course. Le soutien que vous m’avez apporté ce jour là a été exemplaire, le ravitaillement était tout aussi bon, vous avez tout bonnement été formidables. Je me serais battu jusqu’au bout sans rien lâcher et ce, même si mon genou aura fini par lâcher à 20 km de la fin.

Et une petite danse après un 100 bornes !
Et une petite danse après un 100 bornes !

J’ai beau m’en tirer pour une consultation chez le doc, quelques séances de kiné et un petit tour à la pharmacie, vous pouvez être sur que je recommencerai !

Votre équipe a été géniale et je vous remercie encore d’avoir été là pour me soutenir dimanche.

Bien à vous,

Jules Plaquevent »

Les photos, les photos !

Ca y est ! Enfin, presque… Une partie des photos (Jayasalini) est visible sur le site, l’accès se faisant via un nouveau menu ajouté en haut. Pour le reste de ses photos, aujourd’hui ou demain. D’autres photos seront encore mises sur le site mais – ne riez pas – elles sont en cours de développement… Donc, résultats non garantis, et si tout va bien, disponibles la semaine prochaine !

Message d’Anne-Laure

Je retranscris, à la lettre près, le SMS qu’Anne-Laure a envoyé hier soir à l’équipe du SCMT après sa course que nous n’avons malheureusement pas pu enregistrer officiellement pour cause de départ décalé, mais qui restera enregistrée dans notre cœur…

Anne-Laure très décontractée malgré l'épreuve d'un 50 km sous la chaleur !
Anne-Laure très décontractée malgré l’épreuve d’un 50 km sous la chaleur !

« Bonsoir,

Je viens par ce petit message vous remercier pour ce 51 km que j’ai couru ce jour… Je me suis régalée à tout point de vue… Un démarrage un peu compliqué ; problèmes respiratoires que je finis par gérer plutôt pas trop mal… Merci l’organisation… Les ravitos au top… Les encouragements de vous tous sur tout le parcours. J’ai vraiment beaucoup apprécié le taboulet maison au top, ppppffff !

Bref, une belle organisation, un parcours super sympa. Je suis fière et heureuse d’avoir couru avec vous. Une belle séance longue pour ma préparation Millau. Que du bonheur, je suis heureuse ce soir… Merciiiiiiiiiiii beaucoup à vous tous !!! Au plaisir…

Anne-Laure, dossard numéro 9 »

(Photo Jayasalini)

Mot du Président

Le président du SCMT
Le président fait sa ronde…

Après la canicule de la semaine dernière, nous étions tous (coureurs et organisateurs) dans l’expectative du temps. Et finalement, le temps fut clément le matin et assez chaud l’après-midi, tout en étant plus supportable, comparativement, à il y a quelques jours. Comme à son habitude le Bois de Vincennes est magnifique. Très vert, bien ombragé, le bois est animé par ses coureurs et ses promeneurs. Il est le cadre de la 28è édition des 100 km Sri Chinmoy et des 12è 50 km Sri Chinmoy.

Manuel Dacunha
Manuel Dacunha

Ils sillonnent la boucle de 1610 m faites de lignes droites et de virages harmonieux sous une belle couverture verte. Chaque tour, les participants sont encouragés par une équipe enthousiaste de bénévoles qui notent leurs tours méthodiquement au stand de comptage et les soutiens, au stand de ravitaillement, par du salé et du sucré, du liquide et du solide.

A 7 h, le départ du 100 km a lieu. Manuel Dacunha prend rapidement la tête de l’épreuve mais sera toujours inquiété par… Claire Bannwarth, féminine de 28 ans qui accompli là son premier 100 km ! Elle a par ailleurs la référence d’être membre du CA Montreuil. En 9h01’18, elle termine en moins de 4 min du vainqueur (8h57’30). Hiroshi Inukaï (Japon) finit en 9h57’31 et est second des hommes de moins de 50 ans. On remarque les 10h40’28 du premier homme de la catégorie 50-59 ans, Russel Tullett, Portsmouth (GB).

Claire Bannwarth
Claire Bannwarth

Alain Grasset accomplit les 100 km en 10h20’54 à 65 ans et gagne la catégorie des 60-69 ans. Seuls 14 des 29 partants vont pouvoir terminer dans le temps demandé de 15 h au plus. Mais ce ne fut pas triste de voir Jean-Michel Boiron s’arrêter à 22 h, à l’extrême limite du temps, car l’homme aux 402 x 100 km, à 71 ans (!), nous inspire tellement de sérénité et de sourire, que le rendez-vous fut pris pour l’année prochaine pour un nouveau défi (tous les résultats du 100 km).

Jérôme Chevrieux
Jérôme Chevrieux

A midi, le départ du 50 km fut pris par une fusée, Jérôme Chevrieux, qui franchit la ligne d’arrivée dans l’excellent temps de 3h56’03. Dans la catégorie 50-59 ans, Philippe Segui devance Vincent Mou (Chine) en 4h43’50. Patrick Alvarez, dit d’Artagnan, triomphe avec panache dans les 60-69 ans en 5h16’19. Pour les plus de 70 ans, nous sommes ravi de voir Marc Heurtault atteindre la distance en seulement 5h22’52. Encore un accomplissement d’un membre de la toujours enthousiaste équipe des Kékés du Bocage (tous les résultats du 50 km).

Merci à tous les participants à cette journée de dépassement et don de soi, et à l’année prochaine !

Unnatishil Bravo

Le reste des podiums (photos Jayasalini) :