Résultats 50 km du 25/06

Après les résultats du 100 km, voici les résultats du 50 km. Sauf erreurs, ça devrait être bon maintenant. N’hésitez pas à nous les signaler ! N’hésitez pas non plus à nous laisser des commentaires sur les courses, bons ou moins bons. Les premiers nous encouragent et les seconds nous permettent de progresser, comme le coureur qui s’entraîne dur !

Que des hommes cette fois sur le 50 (Anne-Laure Paillard a couru un 50, mais en commençant à 7 heures, elle n’est donc pas classée). Jérôme Chevrieux gagne en 3 h 56 min et 3 s et Marc Heurtault termine en un temps remarquable de 5 h 22 min et 58 s à l’âge de 70 ans ! Bravo à tous, quel que soit votre temps, que vous ayez terminé ou non ; courir un 50 ou 100 km n’est pas une plaisanterie, surtout avec les conditions difficiles d’hier.

« La détermination que vous aurez mise dans cet effort héroïque
continuera à traverser votre esprit et votre cœur,
longtemps après que votre succès
ou votre échec aura été oublié. »

« Celui qui cherche à triompher
de lui-même, est non seulement
le plus sage des hommes,
il est aussi le plus grand des héros. »

Sri Chinmoy, fondateur du SCMT

Résultats 100 km du 25/06

De nombreux abandons cette année à cause de la chaleur. Voici les résultats du 100 km à confirmer, la communication s’étant faite ce matin par téléphone après très peu de sommeil.

Manuel Dacunha remporte l’épreuve en 8 h 57 min et 30 s. Claire Bannwarth termine juste derrière en un temps exceptionnel de 9 h 01 min et 18 s chez les femmes. A noter également l’incroyable performance d’Alain Grasset, un habitué de nos courses, en 10 h 20 min et 54 s à 65 ans !

Les résultats du 50 km viendront normalement en fin de matinée, étant donné qu’il y a eu beaucoup d’inscriptions sur place. Quant aux photos, il faudra encore un peu plus de patience…

Accès par le métro, 50-100 km

Cette année, la RATP n’a pas voulu que nous fléchions vers les courses à l’intérieur de la station Château de Vincennes. Comme indiqué sur la brochure, il convient de descendre en queue de rame, puis sortir à gauche vers le Château. Ensuite le parcours est fléché jusqu’à la course.

Rappels 50 et 100 km

Quelques petits rappels pour les 50 et 100 km :

  • les inscriptions et retraits des dossards s’effectuent à partir de 6 h pour le 100 km et jusqu’à 6 h 45 (le départ est à 180 m des tables d’inscription et de comptage),
  • pour le 50 km, à partir de 11 h et jusqu’à 11 h 45 (le départ est à 90 m),
  • n’oubliez pas les restrictions de parking à partir de 9 h Avenue du Polygone, voir l’article juste en dessous. Vous pouvez utiliser la carte Google Maps à la page du 50-100 km pour vous repérer en effectuant un agrandissement sur le marqueur du haut (Parking), au dessus du Centre équestre Bayard. Vous pouvez également fixer un itinéraire vers le Parking ou vers le départ (Ultras).
  • Les prévisions de Météo France à 9 h sont de 18° le matin et jusqu’à 27° en journée, un vent d’ouest de 20 à 40 km/h en rafales et quelques pluies possibles entre 5 et 11 h.
  • le parcours est ombragé et relativement protégé du vent. Pensez tout de même à vous protéger, même du soleil indirect, et au minimum à vous couvrir la tête pendant une si longue période. Pour les rafraîchissements, on s’en occupe !

A demain donc, en vous espérant en grande forme !

Accès pour le 50-100 km

Info de dernière minute concernant principalement le 50 km :

L’accès à l’Avenue du Polygone (Parking) sera fermé à partir de 9 h à cause d’une manifestation de la Garde Républicaine, mais la sortie restera possible toute la journée. Après 9 h, il sera possible de se garer Avenue Daumesnil, l’accès à la course se faisant par la Route de la Tourelle, à 200 m de l’Avenue du Polygone en direction de Paris.

50 et 100 km dimanche

Plus que quelques jours avant le 50-100 km au Bois de Vincennes ! Voici la liste des pré-inscrits. Avec les inscriptions sur place, nous attendons une cinquantaine de coureurs sur les deux courses.

Météo France prévoit 17° le matin et 25° en journée sur le Bois de Vincennes, avec un vent d’ouest de 10 km/h et un indice de confiance de seulement 3. Espérons que les températures n’augmente pas d’ici là…